Le bracketing de mise au point

Bienvenue sur débuter la photo de paysage ! Si vous êtes nouveau ici, vous aimerez sans doute recevoir notre livre numérique “Le guide de l’apprenti photographe de paysage : plus de 140 pages pour apprendre les bases théoriques de la photographie” : cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement ! 😊

Vous le savez peut-être, en photographie de paysage nous recherchons souvent à avoir la plus grande zone de netteté (profondeur de champ) possible. C’est à cela que sert la technique dont nous allons parlé aujourd’hui : le bracketing de mise au point, aussi appelé le focus stacking.

Vous pouvez régler l’ouverture, utiliser une longueur focale adaptée et vous mettre à bonne distance du sujet en fonction de la profondeur de champ désirée. Vous pouvez également utiliser la mise au point à la distance hyperfocale. Cependant, parfois, même en appliquant toutes ces techniques, votre photo aura quelques zones flous. C’est alors à ce moment là qu’intervient le bracketing de mise au point.

Qu’est-ce que le bracketing de mise au point ?

montagne mêlée avec des nuages  utilisation bracekting de mise au point

Le bracketing de mise au point consiste à prendre plusieurs prises de vue (parfois une dizaine) et à les empiler pour ne former qu’une seule image finale.

Vous devez donc prendre plusieurs clichés avec le même cadrage et les même réglages d’exposition. En revanche, pour chacune des prises, vous devez décaler de quelques centimètres la mise au point.

Ensuite, avec toutes ces images, vous allez pouvoir composer votre image finale. Pour cela, vous avez besoin d’un logiciel permettant la compilation/superposition d’images.

Votre photographie finale sera composée d’une dizaine de photos et donc de toutes les zones de netteté possibles. En fait, en empilant les clichés, on additionne les zones de nettetés de chaque photos. Vous obtiendrez donc une photo avec la plus grande profondeur de champ possible et aucune zone de flou.

Il existe d’autres sortes de bracketing : le bracketing d’exposition, de balance des blancs, au flash… À chaque fois, plusieurs photos sont prises et elles sont ensuite empilées.

Pourquoi l’utiliser ? Quelle utilité ?

Il est vrai que l’on pourrait se contenter de la profondeur de champ que l’on obtient avec une grande valeur de f/ (petite ouverture) ou avec une courte focale. Ou bien que l’on pourrait se contenter d’utiliser la distance hyperfocale pour obtenir une bonne profondeur de champ. Mais vous aurez parfois besoin de plus de netteté, d’une photo totalement nette partout.

On utilise le bracketing de mise au point lorsque l’on a besoin d’une image nette dans sa totalité. Et cela pour faciliter la transmission du message ou de l’histoire que le photographe veut faire passer.

Le bracketing de mise au point est surtout utilisée en photographie de paysage, en macrophotographie et en photo de produit. Le but est d’obtenir une photo plus réelle et finie. Cette technique s’utilise uniquement sur des sujets immobiles.

Cependant, cette technique nécessite quelques connaissances ainsi que de la pratique. Mais rassurez-vous, même les photographes amateurs comme nous peuvent l’utiliser !

Comment réaliser un bon focus stacking ?

Il y a seulement 2 étapes essentielles pour réaliser un bon focus stacking.

chalet, lac et montagne utilisation bracketing de mise au point

Première étape : les prises de vue

Il faut bien évidemment commencer par vous installer pour prendre vos photos. Voici une petite liste de conseils pour réussir vos prises de vue :

  • Utiliser un trépied pour avoir exactement le même cadrage et garder la même distance avec le sujet
  • Utiliser une télécommande peut être un plus
  • Utiliser la mise au point manuelle pour choisir manuellement où faire la mise au point
  • Choisir une valeur d’ouverture (f/) en fonction du rendue finale que vous souhaitez
  • Ne jamais changer l’exposition (iso, ouverture, vitesse obturation) pendant les différentes prises de vues
  • Utiliser le mode manuel de votre appareil photo pour faire vos propre réglages d’exposition
  • Ne pas trop attendre entre les prises de vue (pour que la lumière ne change pas trop)
  • Commencer par faire la mise au point sur le plan de votre sujet le plus proche de vous, puis un peu plus loin et ainsi de suite… . Décaler la mise au point est appelé “focus shifting”.
  • Prendre une dizaine de photos

Il faut savoir que certaines appareils ont une fonction bracketing dans leur menu. Il suffit de régler laps de temps entre les prises de vue ainsi que le nombre de photos à prendre. Ensuite, il ne vous restera plus qu’à assembler les différentes photos.

Deuxième étape : assemblage des photos

Maintenant que vous avez toutes vos prises de vue, il ne vous reste plus qu’à les empiler pour obtenir votre photo finale. Le fait d’assembler les photos s’appelle le “focus stacking”. Pour cela, je vous donne quelques étapes à suivre :

  • Dans lightroom, sélectionnez toutes vos photos et exportez-les au format de votre choix (raw ou jpeg).
  • Ensuite, dans photoshop, dans le menu fichier, cliquez sur script, puis sur chargement des fichiers dans une pile.
  • Vous devez ensuite sélectionner vos photos.
  • Cochez la case “aligner automatiquement les images sources
  • Sélectionnez ensuite tous les calques
  • Dans le menu édition, cliquez sur fusion automatique des calques, puis sur empiler les images
  • Après quelques minutes de traitement, votre photo finale est là !

Ne vous inquiétez pas, ça peut vous paraître compliqué, mais ça ne l’est pas. Il y a de nombreux tutos vidéos sur youtube pour réussir à prendre en main photoshop.

Résumé

reflet montagne sur lac image nette partout utilisation bracketing de mise au point
  • Le bracketing de mise au point permet d’obtenir la meilleure profondeur de champ possible donc une photo nette dans sa totalité.
  • Cette technique consiste à prendre plusieurs photos avec le même cadrage et la même exposition mais en décalant petit à petit la mise au point.
  • Ensuite, il faut empiler les photos avec un logiciel (comme photoshop par exemple).
  • Le bracketing de mise au point est surtout utilisé en macrophotographie, en photo de paysage et en photo de produit, sur des sujet immbiles.

À vous de jouer

Je vous conseille de vous entrainer à utiliser cette technique. Pour cela :

  • Prenez votre trépied
  • Cadrez
  • Faites la mise au point sur l’élément le plus proche
  • Prenez plusieurs photos en changeant/ décalant la mise au point
  • Essayer d’empiler les photos sur Photoshop en suivant un tuto

Thème de la prochaine semaine de défi

Le thème de cette prochaine semaine de défi est… Comprendre et régler la balance des blancs. Nous allons passer à un peu de colorimétrie, car c’est également un élément essentiel à maîtriser.


J’espère que cet article vous a plu ! Si c’est le cas, n’hésitez pas à nous le dire en commentaire ! Vous êtes maintenant capable d’utiliser le bracketing de mise au point et de faire des photos nette dans leur totalité !

N’hésitez pas à nous suivre sur notre page facebook pour suivre le défi, nous partageons des articles et des vidéos sur le thème de la semaine.

À bientôt sur debuter-la-photo-de-paysage.com ! 😊

Vous allez aussi aimer…

0 commentaires

Laisser un commentaire

Recevez GRATUITEMENT notre livre numérique "Le guide de l'apprenti photographe de paysage : plus de 140 pages pour apprendre les bases théoriques"

You have Successfully Subscribed!

Recevez GRATUITEMENT notre livre numérique "Le guide de l'apprenti photographe de paysage : plus de 140 pages pour apprendre les bases théoriques"

 

- Plus de 140 pages pour apprendre les bases théoriques de la photographie

- Des exercices pour s'entrainer

- Des conseils pour réussir vos photos de paysages

You have Successfully Subscribed!