Comment choisir son objectif photo ?

Bienvenue sur débuter la photo de paysage ! Si vous êtes nouveau ici, vous aimerez sans doute recevoir notre livre numérique “Le guide de l’apprenti photographe de paysage : plus de 140 pages pour apprendre les bases théoriques de la photographie” : cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement ! 😊

En photographie, lorsque l’on débute, il y a deux choix très importants à faire : choisir son appareil photo et son ou ses objectifs photo. La semaine dernière, nous avons publié un article sur les meilleurs boîtiers 2021 et sur comment choisir son appareil. Maintenant, il est temps de passer au choix de votre objectif photo.

Je dirai que bien choisir son objectif est encore plus important que choisir le bon boîtier. En effet, l’objectif photo va avoir une réelle incidence sur la qualité de vos photographies et sur les possibilités en terme de créativité qui vont s’offrir à vous. C’est pour ça qu’il ne faut pas se précipiter et qu’il faut prendre le temps de réfléchir, de se poser les bonnes questions : quel budget max ? Pour quel pratique de la photographie ?

L’achat de matériel photo peut revenir très cher, donc forcément, on ne veut pas se tromper. Vous êtes au bon endroit puisque nous allons vous guider sur les caractéristiques à prendre en compte pour l’achat de votre objectif photo.

Comprendre les informations présentes sur un objectif

objectif photo avec toutes les informations qu'il faut savoir décrypter
Notre objectif photo Sony E PZ 18-105mm F4 G OSS

Commençons par le commencement ! Avant de choisir un objectif, il faut commencer par comprendre les informations clés. Au tout début de notre apprentissage de la photographie, nous ne savions pas à quoi correspondait les chiffres et les lettres présents sur l’objectif de notre premier appareil (qu’on nous a prêté). Au fil de nos recherches, nous avons appris et nous sommes maintenant capable de comprendre ces informations, alors nous partageons ça avec vous !

  • Le E présent sur notre objectif, correspond à la monture avec lequel il est compatible. Il existe toute sorte de monture avec des lettres différentes. Certains objectifs sont compatibles avec des boîtiers pleins format, parfois avec des boîtiers APS-C et parfois même avec les deux.
  • Le 4 correspond en fait à l’ouverture maximal lorsque le zoom est au minimum (f/4). Ici, nous sommes sur une ouverture constante sur toute la plage focale.
  • PZ veut dire “Power Zoom”, c’est simplement pour préciser que ce n’est pas une focale fixe (même si on l’avait remarqué grâce à la plage focale).
  • 18-105mm correspond à la plage focale, au zoom, à la plage de champs de vision disponible. S’il n’y a qu’un seul chiffre, cela veut dire que votre objectif a une focale fixe, le chiffre correspond à la longueur focale.
  • 0.45m/1.48ft correspond à la distance minimale de mise au point. C’est-à-dire que l’appareil ne pourra pas faire la mise au point sur un sujet qui se trouve à moins de 45cm ou 1.48 pieds.

Focale fixe ou “zoom” ?

Si vous êtes en pleine recherche d’un nouvel objectif, vous êtes sûrement déjà au courant. Il existe deux grands types d’objectifs : les focales fixes ou les zooms. Chacun a ses avantages et ses inconvénients.

Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est que plus le chiffre correspondant à la focale est grand, plus le champ de vision est petit. Par exemple, une focale 105mm a un champ de vision plus petit qu’une focale à 85mm.

3 catégories

On distingue 3 sortes d’objectif (en fonction de la focale) :

  • L’objectif grand-angle ou ultra grand-angle : de 10mm à 24mm
  • Les objectifs standards : entre 35mm et 90mm
  • Les téléobjectifs : plus de 100mm

Focale fixe : avantages et inconvénients

objectif photo focale fixe

Un objectif à focale fixe a donc seulement 1 chiffre suivi de “mm”. Cela veut dire qu’il n’y a pas possibilité de “zoomer”. Le champ de vision est fixe !

Les avantages :

  • Propose une meilleure qualité optique (mais les objectifs zooms sont en pleine expansion niveau qualité)
  • Plus grande ouverture
  • Moins chers
  • Plus léger

Les inconvénients :

  • Pas moyen de zoomer donc un peu bloqué dans le cadrage. Mais cela vous oblige à faire marcher votre créativité et à tester différents angles de prise de vue.
  • Besoin d’avoir plusieurs objectifs (en fonction du type de photo que vous voulez faire)

“Zoom” : avantages et inconvénients

Un objectif “zoom” a plusieurs chiffres, comme celui qu’on vous a présenté dans la grande partie précédente. Les chiffres correspondent à la plage focale, c’est-à-dire aux focales disponibles lorsque vous zoomez.

Les avantages :

  • Plus de liberté dans le cadrage
  • Polyvalent
  • Rapidité accrue

Les inconvénients :

  • Qualité moindre (mais tend à évoluer)
  • Besoin de régler le triangle d’exposition chaque fois que vous zoomez, car cela change l’ouverture

Choisir la plage focale en fonction des besoins du photographe

Le choix de la plage focale est subjectif. Chaque photographe a des besoins différents. Vous pouvez choisir une large plage focale (comme nous 18-105mm) pour pouvoir faire de la photo de paysage, mais aussi de la photo de portrait sans avoir à changer d’objectif. Cependant, on perd sûrement un peu en qualité d’image lorsqu’on choisit une plage focale aussi large.

Voici quelques exemples de plages focales en fonction du type de photo que vous faites :

  • Paysage : 10-16mm et 16-24mm pour APS-C, 14-24mm et 24-70mm pour plein format pour capturer de larges scènes.
  • Portrait : entre 23mm et 56mm pour APS-C, entre 35mm et 85mm pour plein format.
  • Portrait plan rapproché : 45-130mm pour APS-C, 70-200mm pour plein format.
  • Photo animalière : 200-800mm

L’ouverture

ouverture objectif photo

Rappel

Si vous avez lu notre article sur l’ouverture, vous savez que plus le chiffre après le f est petit, plus l’ouverture est grande et donc plus il y a de lumière qui peut atteindre le capteur.

Inversement, plus le chiffre après le f est grand, moins l’ouverture est grande, moins il y a de lumière qui peut atteindre le capteur.

Par exemple, une ouverture f/4 laisse entrer plus de lumière qu’une ouverture f/8.

Ouverture maximal

Sur votre objectif photo, vous pouvez voir un chiffre qui correspond à l’ouverture maximale lorsque le zoom est au minimum.

Il y a parfois deux chiffres sur les objectifs “zooms”. Dans ce cas, le premier correspond à l’ouverture max lorsque le zoom est au minimum et le deuxième à l’ouverture maximale lorsque le zoom est au maximum.

Si vous avez un objectif zoom avec une plage focale, et qu’il n’y a qu‘un seul chiffre, cela veut dire que l’ouverture est constante sur toute la plage focale (lorsque vous zoomez, l’ouverture maximale reste la même).

Incidence sur la qualité de l’optique

À savoir : plus le chiffre qui correspond à l’ouverture maximale est petit, meilleure est la qualité de l’optique. Car en effet, une ouverture importante telle que f/1.4 ou f/2.8 laisse entrer plus de lumière et permet d’obtenir un meilleur flou d’arrière-plan ou de réussir ses photos même lorsque la luminosité est très faible.

Deuxième chose à savoir : les objectifs avec une ouverture maximale très importante (f/1.4 ou f/2.8) sont souvent plus chers, car ils offrent une meilleure qualité photo. Le prix peut parfois passer du simple au double entre un objectif avec une ouverture maximale de f/4 et un objectif avec une ouverture maximale de f/1.4.

Choisir l’ouverture maximal en fonction des besoins du photographe

  • Pour la photo de paysage, on peut choisir un f/ à partir de f/5.6, f/8, f/16 pour obtenir une grande zone de netteté.
  • Pour le portrait, on va privilégier f/1.4, f/2.8 ou f/4 pour avoir un bon flou d’arrière-plan et un sujet qui se détache.

Objectif stabilisé ou non ?

La mention IS, OS ou VR indique que l’objectif est stabilisé. Cela veut dire que l’objectif a un mécanisme qui corrige les mouvements de tremblements. Donc, ça vous permet de limiter les flous de bougé.

Le mieux est d’avoir le combo boîtier stabilisé et objectif stabilisé. Surtout si vous photographiez un sujet en mouvement. Avec la double stabilisation, vous gagnerez de la lumière puisque la vitesse d’obturation pourra être moins longue qu’avec un boîtier non stabilisé.

Si jamais votre boîtier n’est pas stabilisé, un objectif stabilisé est pratiquement indispensable. Cela vous permettra de prendre des photos à main levé (sans trépied) en évitant au maximum les flous de bouger.

Prendre en compte la distance minimale de mise au point

La distance minimale de mise au point est comme son nom l’indique, la distance au sujet en dessous de laquelle l’appareil ne peut pas faire la mise au point. L’appareil ne pourra pas déclencher, ou alors vous obtiendrez une photo floue.

Cette caractéristique est à prendre en compte surtout si vous faites de la macrophotographie.

Sur votre objectif, vous trouverez le chiffre correspondant suivi d’un “m.” Par exemple, s’il y a écrit 0.25m., cela veut dire que l’appareil ne pourra faire la mise au point sur un sujet qui est à moins de 25cm. Sur certains objectifs, cette donnée est également indiquée en pied “ft.”.

Vérifier la compatibilité autofocus

Avant d’acheter votre objectif, il faut vérifier sa compatibilité de l’autofocus avec celui de votre boîtier. Certains objectifs ne permettent que la mise au point manuelle (avec une bague de mise au point – MF). Donc vous devez régler vous-même les zones de netteté de l’image. C’est une contrainte, surtout lorsque l’on fait de la photo où le sujet est en mouvement.

Le mieux est de prendre un objectif compatible autofocus (USM : Autofocus à motorisation ultra rapide). Vous pourrez utiliser la mise au point automatique. D’ailleurs, si vous voulez en savoir un peu plus sur la mise au point automatique, je vous laisse lire cet article.

Objectif tropicalisé ou pas ?

Sur certains objectifs, vous pouvez voir la mention WR, cela veut dire que l’objectif photo est tropicalisé. Un objectif tropicalisé est résistant à l’humidité et à la poussière. Attention, cela ne veut pas dire que vous pouvez mettre l’objectif dans l’eau (je précise on sait jamais) !

C’est plutôt pratique, surtout lorsqu’on voyage. Le mieux est d’avoir le combo boîtier tropicalisé et objectif tropicalisé aussi. Vous obtiendrez une meilleure étanchéité à l’humidité.

Vous devrez tout de même faire attention à l’eau, à l’humidité et à la poussière, car ce sont les vrais ennemis des photographes !

Quelle marque choisir ? Vérifier la compatibilité avec votre boîtier

kit objectif

Attention à la monture

Maintenant, vous le savez, votre objectif doit être compatible avec la monture de votre boîtier. Vous ne pouvez pas mettre n’importe quelle marque d’objectif sur votre boîtier.

Il faut également savoir qu’un objectif de la même marque que votre boîtier, peut ne pas être compatible avec celui-ci. Puisque c’est une question de monture justement.

Lorsque vous regardez les objectifs et leurs caractéristiques sur internet, vous trouverez facilement les boîtiers ou montures avec lesquels ils sont compatibles.

Il n’y a pas de marque meilleure qu’une autre. Pour choisir, vous pouvez d’abord regarder ce que propose la marque de votre boîtier, puis ce que propose les autres marques et également comparer avec des marques tierces comme Sigma ou Tamron.

Bague d’adaptation

On a tendance à l’oublier, mais il existe des bagues d’adaptation ! Elles permettent de monter des objectifs anciens ou d’autres marques (monture) sur votre boîtier. La bague assure l’interface mécanique entre l’objectif et le boîtier.

Plutôt pratique lorsque l’on veut changer de boîtier, nous pouvons continuer d’utiliser nos anciens objectifs.

Mais il y a un inconvénient : pas d’autofocus. Vous ne pourrez utiliser que la mise au point manuelle.

Prendre son temps et se renseigner

Si nous pouvons vous donner un conseil, ne vous précipitez pas ! Prenez le temps de chercher les bonnes informations, de vous renseigner.

Pour cela, je vous conseille de poser vos questions sur des forums de photographes, ou bien sur des groupes ou pages Facebook sur la photographie.

Vous pouvez également lire des tests comme ceux réalisés par lesnumériques.com.

Résumé

Pour choisir un objectif photo, il faut prendre en compte les caractéristiques suivantes :

  • si on a besoin d’une focale fixe ou d’un zoom ?
  • de quelle ouverture maximale a-t-on besoin ?
  • l’objectif est-il stabilisé ?
  • quelle est la distance minimale de mise au point ?
  • quelles sont les montures compatibles ?
  • budget max ?
  • pour quelle pratique de la photo ? (paysage, portrait, animalier, mariage,…)

Il faut prendre le temps de se poser toutes ses questions, de faire des recherches sur internet, poser des questions sur des forums photos ou sur des groupes Facebook et échanger avec d’autres photographes.

Thème de la prochaine semaine de défi

Le thème de cette prochaine semaine de défi 1 an pour apprendre la photographie de paysage est… Comprendre ce qu’est la longueur focale.

En attendant, n’hésitez pas à consulter tous les articles du défi que j’ai réuni à la fin de cet article. Vous pouvez également nous suivre sur notre page Facebook et sur Instagram.


On espère que ce petit guide va vous éclairer sur la question du choix d’un objectif. Posez-vous les bonnes questions sur vos besoins, votre pratique photo et sur le budget que vous voulez allouer à votre objectif.

Nous ne pouvons pas vous conseiller d’objectif photo particulier, puisque cela dépend vraiment des besoins de chacun et que nous n’avons testé que le notre qui est le Sony E PZ 18-105mm F4 G OSS.

Quel boîtier et quel objectif photo utilisez-vous ?

À bientôt sur debuterlaphotodepaysage.com ! 😊

Vous allez aussi aimer…

0 commentaires

Laisser un commentaire

Recevez GRATUITEMENT notre livre numérique "Le guide de l'apprenti photographe de paysage : plus de 140 pages pour apprendre les bases théoriques"

You have Successfully Subscribed!

Recevez GRATUITEMENT notre livre numérique "Le guide de l'apprenti photographe de paysage : plus de 140 pages pour apprendre les bases théoriques"

 

- Plus de 140 pages pour apprendre les bases théoriques de la photographie

- Des exercices pour s'entrainer

- Des conseils pour réussir vos photos de paysages

You have Successfully Subscribed!