Comprendre et régler la balance des blancs en photographie

Bienvenue sur débuter la photo de paysage ! Si vous êtes nouveau ici, vous aimerez sans doute recevoir notre livre numérique qui vous explique comment progresser en photo avec son smartphone : cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement ! 😊

La photographie, c’est gérer la composition d’une scène, ainsi que son exposition. Mais c’est également maîtriser la colorimétrie, c’est-à-dire la température des couleurs par exemple. La balance des blancs est une notion dont peuvent se passer les débutants, puisqu’il existe un mode automatique qui fait très bien l’affaire.

Mais, lorsque l’on a envie de progresser (comme vous et moi j’imagine), on a envie d’apprendre à gérer nous-même les couleurs. Dans cet article, nous allons donc essayer de vous expliquer ce qu’est la balance des blancs, en quoi elle peut vous être utile et surtout comment la régler.

Qu’est-ce que la balance des blancs ?

Appelée “White balance” en anglais, la balance des blancs (que l’on nommera BDB pour faire plus court) est un réglage qui permet de choisir la température des blancs. En indiquant la température des blancs de la scène à l’appareil photo, il va ensuite pouvoir compenser la température des couleurs.

L’appareil photo compense la température des couleurs pour obtenir des couleurs naturelles peu importe la lumière à laquelle est exposée la scène à photographier. Vous obtiendrez alors des blancs bien blancs.

La BDB sert à maîtriser la couleur dominante de vos clichés. C’est-à-dire que vous pourrez alors éviter d’obtenir des photos jaunâtre à cause de la lumière d’une ampoule par exemple. Elle permet d’avoir un certain équilibre dans les couleurs.

Pourquoi régler la balance des blancs ?

intérieur d'un salon avec canapé, table basse, bibliothèque et lampe
dominante jaunâtre à cause des lampes allumées

La BDB est importante puisque les éléments blancs n’apparaissent pas aussi blancs qu’ils ne le sont en fonction du moment de la journée et de la lumière ambiante. Il y a de grosses différences entre un cliché exposé à une lumière naturelle (lumière du soleil) et à une lumière artificielle (une lampe).

Certaines photos ont une couleur dominante justement à cause de la lumière à laquelle elles sont exposées. Par exemple, une photo prise en intérieur, exposée à de la lumière artificielle, va avoir tendance à avoir une dominance jaunâtre. La balance des blancs va alors servir à neutraliser cette couleur dominante.

La lumière peut avoir différentes températures en fonction du type d’éclairage (naturelle ou artificielle), du moment de la journée, des conditions météorologiques etc. On exprime la température des couleurs de la lumière en Kelvins (K). On mesure la lumière du jour sur l’échelle kelvin des températures que l’on doit à Lord Kelvin, un célèbre physicien britannique.

Notre cerveau a beaucoup de mal à percevoir les températures des couleurs, car il fait lui-même la balance des blancs en permanence. Donc nous voyons les objets blancs bien blancs. L’appareil photo peut aussi faire la BDB seul dans le mode automatique. Mais vous pouvez aussi la régler vous-même.

Qu’est-ce que c’est que la température des couleurs ?

échelle de température des couleurs pour régler la balance des blancs
échelle de Kelvin

Comme nous venons de le dire, la température des couleurs s’exprime en Kelvins. L’échelle de température s’étend de 800K qui correspond à du rouge foncé jusqu’à 12 200K qui correspond à un bleu. Elle passe par toute sorte d’oranges et de jaunes.

Vous l’aurez alors compris :

  • Une lumière chaude a une température de couleur faible (<3300K)
  • Une lumière froide a une température de couleur élevée (>6000k)

Comment régler la balance des blancs sur mon appareil ?

Il y a différents modes dans votre appareil photo qui vous permettent de régler cette BDB. Le mode automatique, les pré-réglages et le mode manuel.

Le mode automatique

C’est le réglage de base de tout appareil photo. Le mode automatique est activé par défaut. Dans ce mode, l’appareil cherche seul la température des couleurs de la lumière. Il va ensuite compenser celle-ci avec des températures de couleurs opposées pour équilibrer les couleurs de la photo.

Ce mode automatique est idéal dans 90% des cas. Mais il y a tellement de types de lumière à laquelle votre photo peut-être exposée. Alors, parfois, vous pouvez décider vous-même de la teinte que vous voulez donner à votre cliché.

Les pré-réglages

Votre appareil propose des pré-réglages de balance des blancs. Ces différents “modes” sont souvent les mêmes d’un boîtier à un autre. Je vais vous en citer quelques uns :

  • Incandescent : à utiliser lorsque la lumière provient d’une vieille ampoule en intérieur
  • Fluorescent (ou tungstène). À utiliser lorsque la scène est exposée à une lumière de type halogène ou bien en extérieur éclairée par éclairage public
  • Ensoleillé. À utiliser lorsque la scène est exposée à la lumière du soleil
  • Nuageux. À utiliser lorsque la scène est exposée à la lumière du jour mais que le ciel est nuageux
  • Ombre. Vous pouvez utiliser ce “mode” lorsque la scène est exposée à la lumière du jour mais qu’il y a de l‘ombre autour du sujet

Le mode manuel

Dans ce mode, c’est à vous d’indiquer/de choisir la température des couleurs de la scène que vous allez photographier à l’appareil photo. Vous devez dire à l’appareil photo à quelle température (sur l’échelle de Kelvin) se situe la lumière que vous voyez. Ensuite, le boîtier va alors amener des températures de couleurs opposées pour compenser.

Par exemple, si on indique que le blanc (la lumière) est à 2000K, l’appareil va amener des lumières de couleurs froides pour compenser. À contrario, si on indique que la lumière a une température de 8000K, l’appareil va amener des lumières de couleurs chaudes pour équilibrer.

Vous l’aurez compris :

  • Si on indique une température de couleur basse (ex: 2000K), alors l’appareil va amener des lumières froides (qui tirent vers le bleu). Il va refroidir l’atmosphère.
  • Et si on indique une température de couleur élevé (ex: 7000K), alors le boîtier va amener des lumières chaudes pour équilibrer. Il va ici réchauffer l’atmosphère.

Le mode manuel permet d’ajuster encore plus finement la température des couleurs et le rendu final de la photo. Il peut être intéressant d’utiliser ce mode dans les cas suivants :

  • Pendant les couchers ou levers de soleil
  • Avant le lever du soleil
  • Après le coucher du soleil
  • Quand on prendre des photos de la lune

Utiliser le mode manuel demande un peu plus d’expérience pour être correctement utilisé. Alors commencez dès maintenant à l’utiliser pour vous exercer.

Modifier la balance des blancs en post-traitement

Oui, il est également possible de modifier la balance des blancs en post-traitement. À condition que vos photos soient prises au format RAW.

Avec un logiciel comme lightroom par exemple, vous pourrez modifier la BDB pour avoir le rendu de votre choix. Vous pourrez choisir de refroidir votre photo en ajoutant des couleurs froides. Ou bien de réchauffer l’atmosphère de votre cliché en ajoutant des lumières de couleurs chaudes.

La balance des blancs : un outil créatif ?

Oui, vous pouvez vous servir de la BDB comme d’un outil créatif. C’est à vous de choisir si vous voulez refroidir ou réchauffer l’atmosphère d’une photo pour lui donner le style de votre choix.

La balance des blancs peut vous permettre de mieux exprimer une émotion, un message, en choisissant la dominante de couleur. C’est vous le photographe, et c’est vous pouvez choisir de régler la BDB comme vous le souhaitez en fonction du résultat final que vous souhaitez obtenir.

Résumé

  • La température de couleur (de la lumière) dépend du type d’éclairage et des conditions de lumière (météo).
  • Si on indique une température de couleur basse (ex: 2000K), l’appareil photo va amener des lumières froides pour compenser et refroidir la photo.
  • En revanche, si on indique une température de couleur élevée (ex: 8000K), l’appareil photo va alors amener des lumières chaudes pour compenser et réchauffer la photo.
  • Utiliser le mode automatique est très largement suffisant lorsque l’on débute.

Thème de la prochaine semaine

Le thème de la prochaine semaine de défi 1 an pour apprendre la photo de paysage est : comprendre et lire l’histogramme en photo. Nous allons voir en quoi l’histogramme est un bon outil pour maitriser l’exposition d’une photo.

N’hésitez pas à nous suivre sur notre page facebook !


Merci de nous avoir lu ! Nous espérons avoir répondu à vos interrogations et vous avoir aidé à comprendre à quoi sert la balance des blancs.

Jusqu’à présente, vous utilisiez le mode automatique ou le mode manuel pour gérer la balance des blancs ? Dites-le nous dans les commentaires !

À bientôt sur debuter-la-photo-de-paysage.com ! 😊

Vous allez aussi aimer…

0 commentaires

Laisser un commentaire

Recevez GRATUITEMENT notre livre numérique "Comment s'améliorer en photo avec son smartphone ?"

Recevez GRATUITEMENT notre livre numérique "Comment s'améliorer en photo avec son smartphone ?"

You have Successfully Subscribed!

Recevez GRATUITEMENT notre livre numérique "Comment s'améliorer en photo avec son smartphone ?"

 

- 14 astuces pour améliorer nettement la qualité de vos photos

- 5 exercices pour s'entraîner

- De précieux conseils

Recevez GRATUITEMENT notre livre numérique "Comment s'améliorer en photo avec son smartphone ?"

You have Successfully Subscribed!