Comprendre et maîtriser l’ouverture en photographie

Bienvenue sur débuter la photo de paysage ! Si vous êtes nouveau ici, vous aimerez sans doute recevoir notre livre numérique qui vous explique comment progresser en photo avec son smartphone : cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement ! 😊

En photographie, maîtriser l’exposition de vos photos est fondamental et vous permettra de dire adieu au mode automatique de votre appareil photo. L’ouverture fait partie des trois éléments qui influencent l’exposition d’une image. Les deux autres éléments sont la vitesse d’obturation (le temps de pose) ainsi que les iso. Mais gardons cela pour les semaines à venir. En attendant, dans cet article, nous allons essayer d’apprendre à maîtriser l’ouverture en photographie.

Maîtriser l’ouverture du diaphragme, la vitesse d’obturation et les iso fait parti des bases de la photographie. C’est pour cela que nous allons essayer de vous expliquer au mieux ce qu’est l’ouverture en photographie. Ainsi que comment la mesurer, et comment la régler. Nous verrons également que l’ouverture permet de jouer sur l’esthétisme de vos clichés et d’apporter votre touche personnelle.

Qu’est-ce que l’ouverture ?

diaphragme fermé appareil photo pour comprendre ouverture en photographie

La lumière entre par l’objectif et passe par un dispositif appelé “diaphragme” pour ensuite atteindre le capteur. Le diaphragme est composé de petites lamelles dont le nombre peut varier en fonction de votre objectif. Ces lamelles peuvent s’écarter ou se rapprocher, elles forment un trou en forme de cercle, qui peut s’élargir ou se rétrécir pour laisser passer plus ou moins de lumière.

Le diamètre de ce trou est appelé l’ouverture.

Pour faire simple, l’ouverture c’est le diamètre du trou par lequel passe la lumière pour atteindre ensuite le capteur.

En fonction de l’ouverture choisie, vous pouvez choisir de laisser entrer plus ou moins de lumière. L’ouverture en photographie régule la quantité de lumière qui entre et atteint le capteur.

  • Plus l’ouverture est grande, plus la quantité de lumière qui atteint le capteur est importante.
  • Plus l’ouverture est petite, plus la quantité de lumière qui atteint le capteur est faible.

Un fonctionnement similaire à celui de l’œil

oeil iris bleu et pupille

Nous pouvons comparer l’ouverture du diaphragme au fonctionnement de l’œil.

En effet, lorsque nous sommes dans une pièce où presque noir, notre iris se dilate pour laisser passer plus de lumière et notre pupille s’agrandit. Nous pouvons assimiler notre iris au diaphragme qui s’ouvre ou se ferme pour laisser entrer plus ou moins de lumière.

Inversement, dans un environnement trop lumineux, notre iris va se contracter et notre pupille sera alors plus petite. Notre iris est en fait un diaphragme qui s’élargit ou se rétrécit pour laisser passer plus ou moins de lumière en fonction de la luminosité ambiante.

Finalement, l’ouverture en photographie fonctionne comme nos yeux dans la vie de tous les jours.

Le triangle d’exposition

triangle d'exposition, ouverture en photographie, iso, vitesse obturation

Le triangle d’exposition se compose de l’ouverture du diaphragme, de la vitesse d’obturation (le temps de pose) et de la sensibilité ISO. Maîtriser ces 3 éléments est essentiel pour avoir la meilleure exposition possible.

  • Si vous n’êtes pas sûr de maîtriser ces 3 paramètres, vous devez favoriser le mode priorité à l’ouverture de votre appareil photo (mode A ou Av). Votre boîtier adaptera la vitesse d’obturation et les iso en fonction de l’ouverture que vous avez choisi.
  • En revanche, si vous êtes déjà à l’aise avec ces éléments, vous pouvez vous permettre d’utiliser le mode manuel de votre appareil.

Dans les semaines à venir, nous allons écrire un article sur ces deux autres éléments (vitesse d’obturation et iso) à maîtriser pour avoir une exposition parfaite.

Comment mesurer l’ouverture en photographie ?

différentes valeur ouverture en photographie

La valeur de l’ouverture est exprimée en f/n. Nous pouvons citer les valeurs considérées comme standards en guise d’exemple : f/1.4, f/2.8, f/5.6, f/8, f/11, f/16, f/22.

On obtient la valeur d’ouverture en divisant la focale de l’objectif par le diamètre maximum du faisceau de lumière qui le traverse. Autrement dit, par un calcul bien compliqué.

Mais ce qu’il faut retenir, c’est que l’ouverture n’est pas linéaire. Lorsque l’on passe d’un f/ standard à un autre (consécutif), on multiplie ou divise par deux la quantité de lumière qui atteint le capteur. Il vous faut tourner 3 fois la molette pour arriver au f/ supérieur ou inférieur (tout dépend du sens dans lequel vous tournez).

Par exemple : quand on passe d’une ouverture f/8 à f/11, on laisse passer deux fois moins de lumière.

Vous me direz sûrement, pourquoi moins de lumière alors que le nombre après le f/ est plus grand ? Je vais tout vous expliquer. C’est un peu contre-intuitif, mais je suis sûr que vous allez comprendre :

  • Une grande ouverture (un grand diamètre) correspond à un petit f/ (f/1.4, f/2.8, f/5.6, f/8). Par exemple, f/2.8 correspond à une grande ouverture et laisse passer beaucoup de lumière. Donc il faut l’utiliser quand on est dans une situation où la luminosité ambiante est faible (en forêt, la nuit, à l’intérieur).
  • Une petite ouverture (un petit diamètre) correspond à un grand f/ (f/11, f/16, f/22). Par exemple, f/16 correspond à une petite ouverture et laisse passer très peu de lumière. Il faut donc l’utiliser quand on est dans une situation où il y a une forte luminosité ambiante (ex: à midi en été).

Donc :

  • Plus le nombre après le f/ est petit, plus la quantité de lumière qui passe est élevé.
  • Et inversement, plus le nombre après le f/ est élevé, plus la quantité de lumière qui passe est faible.

Un f/ min et un f/ max qui peuvent varier

objectif nikon 18-55mm  montrant valeur minimum ouverture en photographie

En effet, l‘ouverture minimum et maximum peuvent varier en fonction de votre focale. Chaque objectif a un f/min et un f/max différent.

Par exemple, les focales fixes comme les 50mm ont souvent une ouverture minimum de f/1.4. Cependant, sur les objectifs 18-55mm, le f/min varie entre f/3.5 et f/5.6, en fonction de la focale que vous décidez d’utiliser.

L’ouverture minimum (f/min) est écrit dans la référence des objectifs, donc vous ne devriez pas avoir de mauvaises surprises. Il vous suffit de faire attention lorsque vous achetez votre objectif.

J’ai lu quelque part dans un magazine photo que l’ouverture minimum standard serait f/16. Il n’y aurait pas besoin d’un objectif qui vous permettrez d’avoir une ouverture inférieure à f/16. Puisque cette ouverture laisse passer déjà très peu de lumière. Ce conseil est surtout pour ceux qui souhaitent acheter un objectif pour faire leurs photos de famille, de vacances, de leur vie quotidienne.

La plupart des objectifs proposent les f/ standards dont nous vous avons parlé plus haut, mais aussi des valeurs d’ouverture intermédiaires tel que f/10 par exemple.

L’effet de l’ouverture du diaphragme sur l’esthétisme des photos

profondeur de champ bancs avec feuille jaune
Photo illustrant la profondeur de champ

L’ouverture en photographie permet de contrôler l’exposition de sa photo, même si les effets sur la lumière ne se verront pas tellement. En revanche, contrôler la quantité de lumière qui atteint le capteur permet de jouer sur la profondeur de champ.

Si vous ne savez pas ce qu’est la profondeur de champ, je vous invite à lire notre article à ce sujet. Mais si je devais vous faire un bref résumé, la profondeur de champ est la zone de netteté qui s’étend avant et après la zone de mise au point.

La profondeur de champ, c’est également faire apparaître un flou d’arrière-plan plus ou moins important, pour mettre en valeur le sujet. C’est apporter une touche de créativité dans son cliché.

Comment régler son ouverture en fonction de la profondeur de champ que l’on veut ?

  • Si on souhaite une grande profondeur de champ, on doit utiliser un grand f/ comme f/11 ou f/16. Donc, une petite ouverture pour laisser passer très peu de lumière. Ce procédé est surtout utilisé en photographie de paysage.
  • Si on veut obtenir une petite profondeur de champ, on doit utiliser un petit f/ comme f/2.8 ou f/5.6. Donc, une grande ouverture, pour laisser passer un maximum de lumière. Ce procédé est surtout utilisé en photographie de portrait.

J’ai lu quelque part qu’il est conseillé d’utiliser les valeurs d’ouverture moyenne. C’est-à-dire entre f/5.6 et f/11 pour obtenir le meilleur piqué (la plus grande précision possible). Et ainsi, éviter le vignettage.

Comment régler l’ouverture ?

Il n’est pas possible de régler l’ouverture lorsque vous utilisez le mode automatique de votre appareil photo. Les modes priorité à l’ouverture (A ou Av) et manuel permettent de changer la quantité de lumière qui entre.

Il y a deux manières pour changer l’ouverture :

  • Soit directement sur votre boîtier. Il y a normalement une petite molette qu’il suffit de tourner pour faire défiler les valeurs de f/.
  • Ou bien sur l’objectif, il y a parfois une bague d’ouverture du diaphragme. Il suffit de tourner jusqu’à atteindre la valeur souhaitée.

Ce qu’il faut retenir :

  • L’ouverture du diaphragme permet de réguler la quantité de lumière qui atteint le capteur donc c’est un élément qui compose le triangle d’exposition.
  • Utiliser une petite valeur de f/ (f/1.4, f/2.8 ou f/5.6) = grande ouverture = laisse passer beaucoup de lumière = petite profondeur de champ.
  • Utiliser une grande valeur de f/ (f/16, f/22) = petite ouverture = laisse passer très peu de lumière = grande profondeur de champ.
  • Les valeurs f/ minimum et maximum peuvent varier selon la focale utilisée.
  • L’ouverture permet de jouer sur l’esthétisme de vos photos : elle influe sur la profondeur de champ.

Notre ressenti sur cette semaine de défi

Comme le thème de la semaine dernière était la profondeur de champ, nous avions déjà un peu parlé de l’ouverture. Nous avions également quelques connaissances antérieures sur ce sujet. Donc, cette semaine nous a paru très simple.

Lire des articles et regarder quelques vidéos, nous a apporté de nouvelles connaissances. Nous avons bien compris le principe de l’ouverture et nous pensons le maîtriser.

Pour ce qui est de la pratique, la semaine dernière nous avions déjà jouer avec les différentes valeurs de f/ donc nous avons essayé de faire la même chose. Nous trouvons que c’est plus facile à appliquer sur la photo de portrait que sur la photo de paysage. Mais justement, le challenge est d’apprendre la photo de paysage. Alors nous devons nous forcer à appliquer nos connaissances à la photo de paysage !

Et vous ? Comment s’est passé votre semaine d’apprentissage ? 😊

À vous de jouer

Nous avons un petit exercice pour vous ! Il n’est pas très original puisque c’est le même que la semaine dernière. Vous devez vous mettre en mode priorité à l’ouverture (A ou Av). Puis, essayer de prendre plusieurs photos d’un même sujet avec des valeurs de f/ différentes. Essayer de bien définir votre sujet, et de mettre en application ce que vous avez appris pendant ces 3 semaines.

  • On choisit un sujet et on essaie de réfléchir à la manière de le mettre en avant.
  • Ensuite, on prend plusieurs photos (du même sujet) en changeant la valeur de f/.
  • Et, on observe ce qu’il se passe sur la profondeur de champ.

N’hésitez pas à nous envoyer vos photos par message privé sur la page facebook du défi.

L’annonce du thème de la 4ème semaine de défi

Ce n’est pas une surprise, le thème de la quatrième semaine du défi 1 an pour apprendre la photo de paysage est … La vitesse d’obturation (le temps de pose).

Pour suivre le défi en temps réel, vous pouvez nous suivre sur la page facebook du défi. Nous y publions des articles et des vidéos sur le thème de la semaine.


En attendant, merci à ceux qui nous lisent. N’hésitez pas à nous dire ce que vous avez pensé de cet article.

Utilisez-vous le mode automatique, le mode priorité à l’ouverture ou bien le mode manuel pour prendre vos photos ? 📸

À bientot ! 😊

Vous allez aussi aimer…

0 commentaires

Laisser un commentaire

Recevez GRATUITEMENT notre livre numérique "Comment s'améliorer en photo avec son smartphone ?"

Recevez GRATUITEMENT notre livre numérique "Comment s'améliorer en photo avec son smartphone ?"

You have Successfully Subscribed!

Recevez GRATUITEMENT notre livre numérique "Comment s'améliorer en photo avec son smartphone ?"

 

- 14 astuces pour améliorer nettement la qualité de vos photos

- 5 exercices pour s'entraîner

- De précieux conseils

Recevez GRATUITEMENT notre livre numérique "Comment s'améliorer en photo avec son smartphone ?"

You have Successfully Subscribed!